À propos des camps Bohier

Bonjour à tous les amateurs de pêche à la mouche et de grands espaces.
Les Camps du lac Bohier sont situés à la tête du bassin hydrographique de la rivière Musquaro. Nous sommes nichés à 125 km au nord-est de Natashquan et accessible uniquement par hydravion. L’omble de fontaine, la ouananiche et l’omble chevalier sont les trois espèces présentes, autant en lac qu’en rivière. La pêche à la mouche et la remise à l’eau de tous les géniteurs est notre mode de gestion du territoire.

Nous sommes situés au 51e parallèle, à mi-chemin entre le golfe du St-Laurent et la frontière du Labrador. Le secteur n’a pas été fréquenté depuis près de 15 ans. Nous avons séjourné 8 semaines sur place en 2014 et avons procédé à l’achat des infrastructures en fin 2015, suite à cette vérification diligente.

À propos des camps Bohier

Nous offrons des séjours tout inclus : l’hydravion aller-retour à partir de Natashquan; 5 nuitées au camp et tous les repas sur place. Embarcation, moteur et essence sont à votre disposition, sans frais. La pêche se fait sur 3 lacs : le Bohier, le Grossin et le Boulet. Nous ouvrons en 2020, deux nouveaux lacs : le Gauthier et le Benoît. La pêche en rivière se fait sur 3 parcours différents, totalisant plus d’une vingtaine de fosses.

La truite mouchetée est très abondante et peut peser jusqu’à 3 lb. Pour la ouananiche, les prises de 3 à 5 lb sont fréquentes et la plus grosse, capturée et remise à l’eau cet été, pesait plus de 10 lb. L’omble chevalier est aussi présent et peut peser jusqu’à 2 lb. Notre éloignement de la côte du golfe St-Laurent est le gage d’une nature intacte et généreuse et d’une qualité de pêche très intéressante.

Comment s’y rendre

À partir de Québec, vous n’avez qu’à suivre la route 138 Est, jusqu’à Havre-St-Pierre, un trajet d’environ 10 heures sur une route qu’il vaut la peine de voir au moins une fois dans vie. Rendus au Havre-St-Pierre, nous vous recommandons le Motel de L’Archipel, propre et confortable et qui sert un bon déjeuner. Réservation nécessaire. Prenez note qu’en couchant au Havre-St-Pierre, il vous restera 1 ½ heure de trajet le lendemain matin. Vous arriverez donc plus tôt (vers 8h30) pour prendre l’hydravion à Natashquan : c’est donc ½ journée de pêche de plus pour ceux qui choisissent cette option, et c’est celle que nous vous recommandons.

Pour ceux qui choisiraient de se déplacer en avion, des vols quotidiens sont offerts par Provincial Airlines et Air Canada Rouge entre Montréal et Sept-Îles. On vous recommande un vol en après-midi à l’aller et un vol en début de soirée au retour. La location d’un véhicule à Sept-Îles est simple à organiser. Vous pourrez ensuite choisir de coucher au Havre-St-Pierre ou à Natashquan. Plusieurs compagnies sont sur place. Nous pouvons vous assister pour cette portion de la planification de votre voyage.

L’expérience du lac Bohier, Québec, Canada

Qu’est-ce que tu attends?